3 nov. 2015

Positions journalistiques, par Dry Bones

Les journalistes des médias conformes :
Les journalistes occidentaux au Moyen-Orient n'ont rien à craindre des islamo-fascistes !
Tant qu'ils continuent à se courber en arrière... pour éviter de les offenser.


Les réfugiés du silence, un film de Pierre Rehov


Les réfugiés juifs des pays arabes dont on ne parle jamais, leur histoire est complètement occultée...
Près d'un million de Juifs vivaient dans les pays arabes et musulmans jusqu'en 1948, aujourd'hui il n'en reste que quelques milliers... Leur histoire est méconnue.

version française de 2015

https://www.youtube.com/watch?v=_B6qkypTDa0

Merci à Danilette Israël Guez

Langues régionales: une Charte antirépublicaine, par Xavier Théry

Le Sénat dit non aux langues officielles multiples.

Le Sénat de la République a heureusement rejeté le projet de loi de ratification de la Charte européenne des langues régionales. Nous avons sans doute échappé à un processus de désintégration politique et d’ethnification culturelle de l’espace public.


L’adoption de ce texte aurait ouvert la voie à la « reconnaissance officielle » de langues encore pratiquées par quelques centaines de milliers de locuteurs dans certaines de nos régions, c’est-à-dire à la légalisation de certaines langues comme administratives et de pratique commune.

Le statut politique de la langue remis en question. Cela rappelle celui de la religion...

Soutien légitime, débat illégitime, par Michel Gurfinkiel

Soutenir " inconditionnellement " Israël, rejeter ceux qui rejettent la démocratie israélienne : voici mes raisons.

Je refuse, par principe, de débattre avec des représentants d’organisations telles que La Paix Maintenant (Shalom A'hshav), J Street ou J Call. Non pas en raison de leurs opinions sur l’avenir d’Israël, mais de leur stratégie explicitement anti-démocratique. Je me suis expliqué à ce sujet en 2011. Sollicité à nouveau de débattre avec ces personnes,  je ne puis que reprendre mes propos, tels quels.

Soutien inconditionnel justifié par l'histoire
 La plupart des Juifs de France soutiennent inconditionnellement Israël. C’est un fait. C’est aussi une sorte de nécessité ontologique, dont on ne saurait ni s’étonner, ni s’indigner. Pour trois raisons.