11 nov. 2015

Les oubliés de l'histoire, par דוב קרבי

J'ai regardé hier soir sur Arte -- la chaîne qui  raffole des juifs morts mais ne les supporte pas  en uniforme de Tsahal -- le documentaire saisissant de Véronique Lagoarde-Ségot "Shoah, les oubliés de l'Histoire" sur les films tournés par les opérateurs soviétique pendant la deuxième guerre mondiale. 

Un premier thème sur la propagande, choisissant de mettre en scène tel épisode selon les aléas de la guerre. 
Ainsi, lors de la fulgurante invasion germanique, souligner les victoires soviétique en montrant quelques avions allemands abattus. Dans un deuxième temps, attiser l'esprit de vengeance en montrant les destructions de l'ennemi "fasciste", au besoin en utilisant des babouchkas pleureuses en fichu. Enfin,  véritable  reconstitution de l'ouverture de camps d'extermination, avec utilisation des populations locales  revêtues d'uniformes rayés de déportés pour les besoins de la mise en scène.

Un deuxième thème sur l'occultation totale par le pouvoir soviétique de la « Shoah par balles ».