12 nov. 2015

Y-a-t-il un antisionisme d’état en France ? par Shmuel Trigano

Shmuel Trigano - Vient de publier Le Nouvel État juif (Berg International, 16 euros) 

Les récentes démarches diplomatiques de la France en faveur de la cause palestinienne ont de lourdes implications (pour l’instant silencieuses) pour l’image des Juifs français, en France même et en regard de l’Etat. La prochaine visite, inédite en Occident, du président iranien, représentant d’un régime qui proclame ouvertement son projet de détruire l’Etat d’Israël, ne fait qu’aggraver cet état de faits.

Les caractéristiques d’une nouvelle haine

C’est un des traits du dénommé « nouvel antisémitisme » que d’y voir mêlées des dimensions nationales et internationales. C’est là un des effets

Enfants palestiniens terroristes au couteau : justification erronée d’un New York Times qui devrait revoir sa copie, par Hélène Keller-Lind

On voit de plus en plus d’enfants palestiniens s’attaquer à des Israéliens, le couteau brandi pour tuer ou blesser. Les raisons de leur passage à l’acte sont multiples : endoctrinement multiforme, ambiance familiale, incitation à la haine et la violence systématiques de la part des “responsables”, glorification du terrorisme, société violente. Or, le très réputé New York Times, évoquant un cas précis, y voit une cause unique : l’action forcément rude menée par les forces de l’ordre israéliennes lorsqu’elles sont confrontées à ce phénomène. Ces journalistes ignorent sans doute aussi que les enfants palestiniens sont habitués aux violences. Familiales ou à l’école, cette fois.

A quand un journalisme intègre ?

Enquête du New York Times et “justification” : article intitulé “Une boucle de violence engloutit les jeunes à Jérusalem”

Le jeune âge de certains terroristes “au couteau”