28 févr. 2016

Les enjeux de la loi sur la déchéance de nationalité, par Shmuel Trigano

Le débat sur la déchéance de nationalité est d’une certaine façon la version socialiste du débat sur l’identité nationale qu’avait initié en son temps Sarkozy. Sauf qu’il ne l’ouvre que par ricochet.

La tolérance à l'antisémitisme est un climat préparatoire aux actes de terrorisme.


La loi est en effet motivée par un ensemble de circonstances nouvelles, à savoir des actes terroristes commis -- et pouvant à l’avenir être commis -- par des citoyens français. L’enjeu de la double nationalité statue implicitement sur le fond que ces terroristes sont, quoique français, d’origine étrangère et donc en recul de la nation, ce qui ouvre la possibilité de les extrader dans leurs pays d’origine en cas de ce qu’il faut bien appeler une « trahison » de la nation, une expression jamais formulée dans le débat politique et qui laisse entendre que ces citoyens défaillants et déloyaux constituent un secteur, un peuple à part dans la nation.