11 avr. 2016

« Réfléchissez avant de boycotter Israël » , par Denis MacEoin

Lettre Ouverte À l'Association des Etudiants de l'Université d'Edimbourg

Chers étudiants,
Ce n'est pas sans un sentiment de déjà-vu que je m'adresse à nouveau à vous, en tant que diplômé concerné de cette université d'Edimbourg.
Je souhaite réaffirmer et étayer mieux encore mon opposition à vos motion et résolution 2016 de boycott de l'Etat juif d'Israël ; ou pour dire les choses un peu différemment, mon opposition au boycott de la seule démocratie parlementaire du Moyen Orient, qui est aussi l'une des rares et authentiques démocraties de par le monde. Je souhaite que tous vous preniez connaissance de ce texte ; votre détermination à procéder à cette lecture, à écouter un autre raisonnement, justifiera votre certitude d'appartenir à cette élite de gens jeunes et intelligents qui étudient dans l'une des meilleures universités du monde.

Denis McEoin. A quand des penseurs aussi pertinents dans nos université ?
A Edimbourg, j'ai obtenu les félicitations du jury pour un diplôme de maitrise en Perse, Arabe et Histoire islamique. A Cambridge, j'ai consacré mon doctorat à un moment de l'histoire religieuse iranienne du 19ème siècle. J'ai enseigné ensuite la traduction arabe-anglais et la civilisation islamique à l'Université du Maroc, puis j'ai tenu un séminaire d'arabe et d'études islamiques à l'université de Newcastle en Grande Bretagne. Plus tard, j'ai accepté de rejoindre l'Institut Gatestone en tant que chercheur associé. Là, je mène des recherches et j'écris sur des sujets relatifs à l'Islam, au Moyen-Orient et à Israël. Sur l'ensemble de ces sujets, j'ai publié une quarantaine d'ouvrages et de rapports pour des think tank, ainsi qu'une longue liste d'articles.