18 déc. 2016

Ambassadeur de Trump en Israël : l’AFP s’en remet à l’avis de J Street, par InfoEquitable

Donald Trump a promis lors de sa campagne de déplacer, s’il était élu, l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. David Friedman, l’ambassadeur qu’il vient de proposer pour représenter les Etats-Unis en Israël, est un avocat juif orthodoxe situé sur une ligne politique plus à droite que l’actuel gouvernement israélien, partisan notamment de l’annexion par Israël de parties au moins de la Judée-Samarie. Friedman ne fait pas mystère de son vœu de travailler « depuis l’ambassade américaine dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem. »

N'en déplaise à l'Unescroc (et à quiconque) , Jérusalem reste la capitale de l'Etat hébreu.
Symboliquement, le déplacement de l’ambassade équivaudrait pour la première puissance mondiale à reconnaître que Jérusalem est bien la capitale d’Israël. Ce projet dérange tous ceux qui veulent à tout prix empêcher une pleine souveraineté juive sur la ville qui constitue le centre historique et spirituel du peuple juif.