Les médias israéliens ont fait des révélations intéressantes sur des activités d’espionnage menées par l’Union européenne en Judée-Samarie, destinées à recueillir des renseignements sur des localités juives de la région.
 
D'abord des constructions illégales, puis des atteintes à notre sécurité.
Ces pratiques illicites ont été découvertes lorsque des habitants de Maon, dans le sud du Har Hévron, ont aperçu un avion sans pilote voler très bas avant de s’écraser à côté d’une voiture dans une zone boisée près de la localité. Ils ont récupéré les débris de l’appareil et les ont apportés à ‘l’unité des drones’ du mouvement Regavim qui œuvre pour la préservation de terres domaniales.