Comme le démontre une recherche active menée par NGO Monitor, un rapport publié le 29 mars, par une coalition d’organisations françaises et palestiniennes appartenant au BDS, qui appelle le gouvernement français à faire « pression » sur les institutions financières françaises (Banques) afin qu’elles retirent leurs investissements des banques, des services de communication, des compagnies d’assurance et d’utilité publique israéliennes,  est directement financé par le gouvernement Suédois.