14 mai 2017

Special in Uniform : quand Israël m’émeut encore ! par Pug

Quelle merveille, quel symbole ! Décidément, Israël me surprend et m’émeut toujours plus !

 
Le projet « Special in Uniform » permet à des jeunes handicapés de différentes formes d’intégrer le service militaire au sein de l’armée israélienne dans une démarche à long terme d’intégration à la société et d’autonomisation.

Pensez que la première extermination mise en place par le Nazisme a concerné les handicapés, considérés comme des dégénérés et des erreurs de la nature et qui, par l’Aktion T4 de gazage au monoxyde de carbone, ont servi de banc d’essai aux gazages par milliers à Chelmno, Treblinka ou Auschwitz. Que l’étoile de David, qui en 1940-1945 désignait les juifs à leurs bourreaux nazis, soit aujourd’hui le symbole de la pleine humanité, de la pleine citoyenneté et du prestige national de ces personnes oubliées et méprisées, c’est absolument magnifique. 

À tous ceux qui disent que les handicapés sont un poids pour la société que l’on pourrait bientôt écarter dès la grossesse, l’armée israélienne répond qu’ils ont parfaitement leur place dans l’une des meilleures armées du monde et que ça donne à cette armée un supplément de bonheur et de sourire au quotidien ! Quelle claque, et si magistralement administrée, aux Nazis et à leurs théories de pureté et de supériorité raciale.

Symbole grandiose, pendant des siècles en Europe ou au Moyen-Orient, les Juifs ont été interdits de porter des armes ou d’être soldats parce que c’était un métier noble. Ils savent lieux que quiconque l’humiliation et la marginalisation que représente le fait de ne pas pouvoir être soldat.









Qui plus est, en Israël, tout le monde ou presque est soldat puisque l’armée israélienne est une armée de conscription et de réserve et faire partie de Tsahal est d’un grand prestige pour la société israélienne. Le symbole est donc double pour ces jeunes handicapés: en accédant à l’uniforme, ils sont mis sur le même plan que les citoyens sans handicap et sont intégrés au prestige national. 

Au milieu des accusations d’Apartheid, un tel effort d’intégration des différences est là aussi une claque magistrale aux antisionistes et, même sans entrer dans les considérations politiques, un inspiration pour tous les pays qui prennent au sérieux la question du handicap !

Dans la vidéo, leur salut militaire, leur sourire et leur réaction, quand on leur remet leur béret, est un coup à faire couler une larme !

http://www.cesgoysquidefendentisrael.com/fr/special-in-uniform-quand-israel-memeut-encore/ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire