31 janv. 2017

Dix fausses allégations concernant Israël, par Alan Baker

1. « Le retrait des forces israéliennes des territoires de Cisjordanie garantirait la sécurité d’Israël ». FAUX !

  • Avant le déclenchement de la guerre des Six Jours en 1967, les Etats arabes ont assiégé l’Etat juif et ont tenté par tous les moyens de l’attaquer et de l’affaiblir militairement et diplomatiquement.
  • Aujourd’hui, 50 ans après, des dirigeants arabes, dont le président de l’Autorité palestinienne, et avec lui les Ayatollahs d’Iran, contestent l’Histoire du peuple juif depuis les temps bibliques et son attachement fidèle et profond à sa capitale, Jérusalem. Ils contestent même la légitimité naturelle de l’Etat d’Israël en tant qu’Etat juif. Plus récemment ce lien indéfectible du peuple juif envers Jérusalem a été grossièrement bafoué par une résolution scandaleuse à l’UNESCO.
  • Les Palestiniens poursuivent à ce jour le but d’établir leur Etat sur l’ensemble de la Palestine mandataire. Cet engagement est transmis systématiquement aux nouvelles générations endoctrinées.
  • La Direction palestinienne souhaite poursuivre en justice la Grande-Bretagne car elle avait offert un Foyer national aux Juifs dans le cadre de la Déclaration Balfour de 1917. Cette nouvelle initiative insensée et absurde prouve clairement que les Palestiniens rejettent avec un profond mépris l’existence même d’Israël.
  • Depuis la création d’Israël en 1948 et jusqu’à nos jours, Israël a été, et continue d’être, le seul Etat membre de l’ONU à être exclu de son droit sur « l’égalité souveraine » garantie par la Charte des Nations Unies.
  • Il est clair que le retrait des Territoires, dans le contexte régional actuel, menacerait plutôt la sécurité d’Israël.

11 fausses nouvelles allégations concernant Israël, par Alan Baker

Suite à la première étude publiée le 31 août 2016, nous publions onze autres fausses allégations largement répandues et universellement diffusées concernant Israël.

1. « Israël commet un génocide, assassine et mène un nettoyage ethnique contre le peuple palestinien » – FAUX !

  • Cette allégation dangereuse, cynique et répugnante est devenue l’un des grands mensonges de l’Histoire contemporaine. Elle est diffusée sans scrupule dans les campus des universités et au sein des commissions internationales et ONG des droits de l’Homme.
Ses partisans sont des individus et des organisations qui prétendent défendre les droits constitutionnels et humains mais, en fait, se livrent à des acrobaties juridiques malhonnêtes et à une déformation des faits.
Avec malice et hypocrisie, ils interprètent à leur manière les principes juridiques, les déclarations, et les conventions dans le seul but de calomnier Israël et de remettre en cause sa légitimité et le fondement même de son existence. Ils manipulent cyniquement les faits historiques en accusant Israël de commettre des actes génocidaires envers la société arabe par vengeance.