14 févr. 2017

Avant la rencontre Trump – Netanyahu, par Jean-Pierre Lledo

Le volontarisme présidentiel, surtout lorsque comme aux USA le Président est doté d’un grand pouvoir, n’est certes pas négligeable. Il a par exemple permis à Obama d’entrainer les USA dans la voie hyper dangereuse de la remise des pouvoirs aux islamistes du monde arabe, labellisée ‘’Printemps arabe’’, et pire encore dans un accord nucléaire avec la plus malfaisante des puissances mondiales aujourd’hui, l’Iran (laquelle peut tranquillement déclarer que son but est d’anéantir Israël sans que l’ONU ni l’Europe , ni Obama ne s’en soient émus) et ce malgré l’opposition des élus.


La loi américaine permettra donc à Trump de prendre le contrepied de la politique de son prédécesseur et les campagnes d’hystérie collectives financées par Soros n’y pourront pas grand-chose. Pour autant, est-ce qu’il serait raisonnable de penser qu’un Président, même des USA, peut tout ? Certains Israéliens, de bords politiques opposés, le pensent, semble-t-il… Et la réalité forcément les décevra. Y compris sur ce qui préoccupe le plus Israël : son rapport avec les Arabes et les Falestiniens…

Des représentants arabes au congrès « Souveraineté », par Shraga Blum

Les médias les ignorent presque, les partis de gauche aussi, et malheureusement une partie de la droite également. Ce sont les familles arabes palestiniennes qui souhaitent vivre en paix avec les Israéliens tout en acceptant une souveraineté israélienne sur la Judée-Samarie. Ils sont bien plus nombreux qu’on le pense mais ils ont souvent peur de le manifester ouvertement pour des raisons que l’on imagine aisément. Ces Arabes, généralement très déçus par les Accords d’Oslo préfèrent de loin vivre sous administration israélienne que dans un Etat dirigé par l’Autorité Palestinienne ou le Hamas. 

Ils veulent vivre en paix avec les Israéliens tout en acceptant une souveraineté israélienne sur la Judée-Samarie.
Une délégation d’entre eux était présente au congrès sur la souveraineté (Keness Ribonout) qui s’est tenu à Jérusalem à l’initiative des Femmes en vert. Ils ont appelé le Premier ministre Binyamin Netanyahou à profiter de sa rencontre avec Donald Trump pour opérer un changement historique et…faire avancer l’idée d’une extension de la souveraineté israélienne sur la Judée et la Samarie « afin de pouvoir vivre une vraie paix » !

Désinformation : France Culture accuse Israël d’utiliser des « enfants soldats », par Eric Hazan

France Culture, une radio nationale publique française, a accusé le 7 février dernier l’État d’Israël d’exploiter des « enfants soldats ».
« Les 20 pays concernés sont : Afghanistan, République centrafricaine, République Démocratique du Congo, Irak, Israël et État de Palestine, Liban, Libye, Mali, Birmanie, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, République arabe syrienne, Yémen, et dans des situations non saisies par le Conseil de sécurité de l’ONU : Colombie, Inde, Nigéria, Pakistan, Philippines, Thaïlande », explique France Culture dans un article intitulé « 20 pays recrutent encore des enfants soldats ».