17 févr. 2017

La rage des gauchistes, par Victor Perez

Lorsque l’on veut abattre son chien on affirme qu’il a la rage ! Lorsque l’on veut abattre un homme politique, Président de son état, on assure qu’il occupe illégitimement son poste, qu’il est incapable, fou à enfermer ou encore qu’il représente une menace pour le pays. Toutes choses, et d’autres, hurlées jour après jour, dans la quasi-totalité des tabloïds de la planète, par nos ‘’maîtres à penser’’ si ‘’ compétents ’’ et ‘’ rationnels ’’ que sont les journalistes !


Sauf qu’à brailler sans cesse et sur tout acte de Donald Trump, ceux-ci finissent et finiront par rebuter leurs lectorats les plus fidèles. Telle Alexandra Schwartzbrod qui, dans un texte intitulé « Israël : la position puérile et dangereuse de Trump », s’offre le plaisir de taper à la fois sur le Président US et l’Etat d’Israël, ses sujets fétiches.

Hystérie et Syndrome de Munchausen, par Albert Soued

Gad Saad est un juif libanais qui a fui la guerre civile des années 70/80, échappant à une mort certaine en se cachant sous un bureau. Il est aujourd’hui professeur de marketing à l’Université Concordia et doyen de la faculté des Sciences du Comportement de l’Evolution et de la Consommation Darwinienne.
Des " démocrates " américains refusent une élection démocratique. Étonnant, non ?
Il est spécialisé notamment dans les égarements extrêmes sur le plan politique. Ayant souffert lui-même de traumatismes dus à une guerre cruelle et violente, il ne peut accepter que ses propres affres ne soient rendues triviales par des « lubies politiques ». Il précise : « je ne peux pas supporter ces imbéciles du Collège Wellesley qui prétendent avoir peur d’aller acheter un hamburger, maintenant que Donald Trump est élu président, rendant triviale toute notion de traumatisme »
La leader d'extrême droite Marine Le Pen dit que les Juifs français devraient arrêter de porte la kippa dans le cadre de la lutte du pays pour défaire l'islam radical.

Marine Le Pen  a raison : il est temps de lutter efficacement contre l'islam radical, et sa proposition est tout à fait cohérente. Le port de la kippa est en effet une incitation au djihad, à la discrimination contre les femmes et à l'assassinat des athées et apostats.
Cependant elle pourrait aller nettement au-delà de cette timide proposition. Par exemple, la destruction des synagogues, l'aryanisation des entreprises et le boycott des produits israéliens seraient des mesures adaptées à ce combat contre le fanatisme et l'obscurantisme musulman.

Sommet Trump-Netanyahou : les déformations de Reuters et l’AFP, par InfoEquitable

Benjamin Netanyahu et Donald Trump se sont rencontrés à la Maison Blanche pour la première fois depuis l’entrée en fonction du Président américain. Très attendu, ce sommet est couvert par la presse occidentale avec tant d’approximations que le visionnage de la conférence de presse est presque indispensable pour se faire une vraie idée de la dynamique enclenchée entre les deux chefs d’Etat.


Si vous préférez, pour économiser une petite demi-heure, lire quelques brèves ou articles dans vos journaux matinaux basés sur la dépêche de l’AFP qui a suivi la rencontre et celle de Reuters, malheur à vous… Non seulement l’ambiance détendue et amicale entre les deux leaders qui ont l’air de bien se connaître et se respecter ne peut pas être retranscrite, mais vous serez victime de traductions peu scrupuleuses, voire sans scrupules.
S’il est exact que, comme les titres des dépêches l’indiquent, Donald Trump ne privilégie plus la solution à deux Etats, voici quelques-unes des informations inexactes, manquantes ou approximatives que vous aurez rencontrées.