23 févr. 2017

Mehdi Meklat : reviens, Marcelin, reviens ! par Barbara Lefebvre

Pauvre petit journaliste innocent… Marcelin Deschamps, double maléfique et raciste de Mehdi Meklat sur Twitter, n'a pas d'avocat. Il porte seul le chapeau. Alors pourquoi ne pas le défendre? Exercice de style.

Le racisme des faces-de-craie (à la Marcellin Deschamps) a encore frappé.

Je ne veux pas hurler avec les loups. Ces derniers jours ta sépulture tweetienne est encerclée de mauvais esprits qui font ton procès par-delà ta mort, symbolique certes mais bien réelle puisque tu es réduit au silence, pauvre minable Marcelin Duchamp [Ndlr : pseudonyme sous lequel Mehdi Meklat publiait les tweets incriminés.]. Et on s’acharne sur ton cadavre. Tu nous as quittés si brutalement, d’un jour à l’autre, avalé par celui qui t’avait enfanté. Et tu es devenu Mehdi Meklat, ce père anthropophage.