12 avr. 2017

Que vaut une synagogue ? par Llewellyn Brown

Le prestige dont jouissait notre patrimoine autrefois est aujourd’hui affaibli. Sans évoquer les ravages causés par la guerre ou le fanatisme religieux, nous assistons à des tentatives d’effacement qui suivent des voies pacifiques et légales : en France, des édifices religieux, désaffectés faute de fidèles, sont parfois démolis ou transformés ; des monuments ou des hauts lieux de notre culture sont aussi cédés à des étrangers fortunés. 
 
copernic_parisien.jpg
Tout n’est pas délébile, témoignage d’un autre temps :
200 000 Parisiens prennent la rue en 1980 suite à l’attentat contre la synagogue
Un lieu et une histoire
 
Une menace de cette nature pèse aujourd’hui sur la célèbre synagogue de la rue Copernic à Paris, que l’Union Libérale Israélite de France (ULIF) fit construire1 en 1923-1924. Pièce unique en son genre – un exemple de l’Art déco –, cet édifice date d’un moment où, contrairement à la grande époque du tournant du siècle, on ne construisait plus de synagogues : dans la société environnante, l’ambiance devenait déjà oppressante pour les Juifs, ceci faisant que les synagogues de style Art déco sont rares en Europe.
 

Discours de Jean-Luc Mélenchon, quelques perles... par Danilette

" Tandis que de ce rivage partait l'esprit de croisades et massacres, nous sont venus des Arabes et des Berbères la science, les mathématiques, la médecine et le savoir qui avait été protégés par eux pendant tout le temps où l'obscurantisme jetait à terre l'esprit humain. Les Grecs, les Gaulois qui se trouvaient là ont appris un alphabet qui fait que ce sont les premiers occupants qui ont appris des derniers arrivés, comment écrire leur histoire ".
Il confond Arabes et Phéniciens : l'alphabet grec " alpha, bêta, gamma " étant issu de l'alphabet des Phéniciens et des Hébreux " aleph, beth guimel ", l'arabe a d'abord été une langue parlée avant d'être écrite relativement récemment, au IVe siècle seulement soit plus de 1400 ans environ après l'invention de l'alphabet.

Dis-moi qui tu admires...
" Voilà ce que je vais faire : je monte dans l'avion et s'ils le permettent, je vais en Algérie et de cette manière je donne une grande indication, la guerre est finie, maintenant on s'aime. "
Comme c'est beau de délirer, eux ils ne vous aiment pas, Monsieur Mélenchon, écoutez donc ce petit message destiné aux communistes...