14 mai 2017

Special in Uniform : quand Israël m’émeut encore ! par Pug

Quelle merveille, quel symbole ! Décidément, Israël me surprend et m’émeut toujours plus !

 
Le projet « Special in Uniform » permet à des jeunes handicapés de différentes formes d’intégrer le service militaire au sein de l’armée israélienne dans une démarche à long terme d’intégration à la société et d’autonomisation.

Le peuple contre Haaretz, par Shmuel Rosner

Binyamin Lachkar  : Un article d'un ancien journaliste de Haaretz dans le New York Times a fait sensation ces derniers jours. Il y explique comment l'ancien journal de référence israélien s'est transformé en plate-forme de provocations infantiles, amères, et surtout déconnectées de la réalité [NdA : la ressemblance avec Le Monde, journal de révérence français (à présent surnommé L'Immonde), n'est pas fortuite, mais raisonnée]. La phrase clé est celle qui conclut l'article : " And maybe that’s the source of Haaretz’s frustration : it is not that Israel does not listen. It is that Israel does not listen and still succeeds. " (Et voici peut-être la source de la frustration du Haaretz. Ce n'est pas qu'Israël n'écoute pas. C'est qu'Israël n'écoute pas et réussit néanmoins).
Ha'aretz a publié un article selon lequel les sionistes religieux israéliens seraient plus dangereux pour Israël que les terroristes du Hezbollah.
Ce qui rend fou Haaretz et la gauche en général, c'est que bien qu'Israël soit gouverné par la droite depuis des années, le pays ne s'est jamais aussi bien porté, sur tous les plans [NdA : si l'on excepte le nombre d'Israéliens pauvres]. Plutôt que de réévaluer leur propre idéologie et leurs valeurs et de se remettre en question, Haaretz et ses soutiens se comportent comme les membres d'une secte millénariste dont les prévisions apocalyptiques se sont révélées erronées : ils s'enferment encore plus dans leur monde, leur folie et leur haine [NdA : ici encore, la ressemblance avec les médias français et leurs soutiens est frappante].
Ça explique aussi pourquoi une personne comme Rami Levi est tant détestée par la gauche israélienne. Cet industriel, membre du Likoud, issu des classes populaires, a révolutionné le marché des supermarchés et cassé les prix au bénéfice des moins riches. Il contribue aussi à la coexistence entre Juifs et Arabes en Judée Samarie par ses magasins fréquentés par les habitants de toutes les communautés. Il a créé des milliers d'emplois. Et il suscite une haine farouche et fanatique chez les militants de la gauche sociale -- pas malgré, mais à cause de sa réussite. Il a plus fait pour les pauvres que toutes les associations et tous les militants " sociaux " réunis. 
Alors si un simple chef d'entreprise peut provoquer autant de colère pour sa réussite, imaginez Bibi qui a transformé Israël en puissance mondiale courtisée par les plus grandes pays, éliminé le chômage et donné au pays une croissance parmi les plus élevées des pays développés. Ça les rend complètement fous. 
****************************
Haaretz is an Israeli newspaper. Admired by many foreigners and few Israelis, loathed by many, mostly Israelis. Read by few, denounced by many, it is a highly ideological, high-quality paper. It has a history of excellence. It has a history of independence. It has a history of counting Israel’s mistakes and misbehavior. It has a history of getting on Israel’s nerves.